Voyance par téléphone - Voyance natasha medium

Natasha médium

Qui est Natasha Médium ?

Natasha est avant tout médium. Médium auditif et sensitif. Cela signifie qu'elle "entend" et qu'elle ressent. Il est très difficile d'expliquer d'où cela provient et comment cela fonctionne. Le "processus" se met en marche dès lors qu'elle entend votre voix. Inspirée et informée par ses guides, on lui délivre les informations que vous devez recevoir. Elle est un intermédiaire entre vous et l'au-delà.

Un don de voyance et de médiumnité à adopter.

Elle ne pourrait pas situer vers quel âge son don s'est imposé à elle. Quelques anecdotes familiales lui ont permis de réaliser que ce fut très tôt alors qu'elle était haute comme trois pommes et que ses paroles déconcertaient ses proches de par l'apparent petit grain de folie qu'un enfant pourrait avoir lorsqu'il parle de son ami imaginaire et qu'il vous raconte un évènement qui n'a pas eu lieu et qui survient quelques jours suivants. Elle a ainsi grandi, avec cette « différence », ces lourds regards interrogatifs posés sur elle, de telle sorte qu’elle décida un jour de ne plus partager ses ressentis, ni d’avancer des choses pouvant troubler son entourage. Si le mutisme régissait son équilibre, son don de médiumnité lui, n’a jamais disparu. Plus les années passaient, plus il s’imposait à elle. Ses lectures se sont alors orientées vers l’ésotérisme, le paranormal, la voyance. Elle réalisa qu’elle n’était pas « différente » mais « clairvoyante ». Son amour pour l’humain prenait sa source dans son don, qu’elle identifiait tel un devoir aider son prochain. A l’aube de ses 20 ans, lui vint l’envie d’apprendre à tirer les cartes pour les copines. Rien de professionnel, juste une façon d’aborder autrement sa différence et de la gérer au mieux. Elle réalisa qu’il était plus facile d’assumer son don lorsque les copines lui demandaient de leur tirer les cartes, que lorsqu’elle avançait sans crier gare, ce qui allait se produire.

La voyance au service de tous.

C’est ainsi que Natasha Médium est devenue une professionnelle de la voyance. Son entourage, celui-là même qui avait eu à une époque, peur de ses prédictions, reconnaissait son don, faisait appel à lui et s’appuyait sur Natasha pour avancer dans la vie. Encouragée par ses proches, elle décidait d’en faire un métier. Si elle pouvait les aider eux, pourquoi pas les autres ? Et plus le temps passait, plus elle ne se sentait à l’aise qu’en étant à l’écoute d’autrui et surtout en se sentant « utile » ici-bas. Ses premiers pas ne furent pas simples. La responsabilité s’est très vite imposée, ces personnes qu’elle ne connaissait pas, lui faisaient confiance, elle ne devait surtout pas compromettre cette dernière. S’est ainsi peaufinée la maîtrise de son don de voyance, au fil de consultations. D’une part en voyance en cabinet, d’autre part en voyance par téléphone, œuvrant au sein de cabinets de voyance déjà établis. Médium auditif, elle réalisa très vite qu’elle n’avait pas besoin de « voir » les personnes pour prédire leur avenir. Les guides n’ont pas de frontières ni d’espace-temps. Il suffit d’être en connexion avec le consultant, la voix servant alors de fil conducteur, pour percevoir sa destinée. Après quelques années de pratique, Natasha médium eu besoin de « souffler ». Il est à préciser que ce métier ne connaît ni jours de congés, ni soirées tranquilles. Une voyante sérieuse et professionnelle se tient à la disposition des personnes surtout aux heures où le mal-être s’impose et ce dernier est rarement présent en heure de bureau.

Un chemin initiatique hors du commun

Le rythme de vie d’une voyante n’est jamais comme celui de monsieur tout le monde. Il est parfois difficile de trouver ses propres réponses aux questions qui hantent. Pourquoi moi ? Pourquoi ai-je ce don ? Suis-je sur le bon chemin ? Est-ce ma destinée que d’en faire mon métier ? Aurai-je toujours l’énergie nécessaire pour répondre « présente » à tout le monde ? Natasha ressentait un profond besoin de recul quant à sa vie et le dessein qu’elle lui avait donné. Plus fort que tout, sa petite voix lui insufflait de partir en vacances. S’éloigner et faire le vide, pour mieux entendre ce qui faisait tant écho en elle, sans pour autant saisir le sens profond de tout ce qu’elle vivait depuis tant d’années. Un mince bagage, quelques lectures et l’inspiration la mena en Grèce. Sans savoir pourquoi, ce pays l’attirait depuis longtemps, il était venu temps de le visiter. Si les premiers jours furent vécus telle touriste traditionnelle, une rencontre bouleversa le cours de ce voyage. Une discussion entretenue avec un homme, la sagesse abordée, l’humanité revisitée, ce dernier lui présenta un « maître ». Il s’agissait surtout d’un homme empli de savoir et de connaissances ancestrales. Transpercée par son regard et la chaleur qui se dégageait de ses mains, Natasha se laissa aller à l’échange et en quelques heures ce dernier lui assura qu’il avait le droit de lui remettre les « clés » en main. Natasha repoussa la date de son retour en France et s’installa quelques semaines auprès de cet homme. Elle fut alors initiée à la méthode du feu. Acquérant peu à peu l’art de la méditation, le tutoiement avec l’énergie se fit plus fort et plus intense. Son don de médiumnité prenait non seulement un autre sens, mais aussi une autre « matière ». En accord avec les flashs, elle touchait de près l’absolu, la lumière, ce Tout qui nous domine toutes et tous. Elle rencontra diverses personnes, des maîtres et sages lors de ce parcours initiatique. Cet enseignement, la transmission de cette tradition se fait de générations en générations oralement. Elle ne pourrait transgresser le pacte fait lors de ces échanges. Elle n’est pas « maître », mais initiée. C’est la raison pour laquelle, elle ne donnera pas les clés reçues. Par contre elle partage volontiers l’Histoire de la Méthode du Feu.

Un retour à la « réalité ».

Les bagages pleins de souvenirs, de savoir et de réponses, Natasha revint en France convaincue des raisons qui l’auront « poussée » à devenir voyante. Elle reprit son chemin professionnel et prit très vite la décision de créer son propre cabinet de voyance par téléphone. Elle y mettrait ses propres valeurs, son âme, ainsi elle avait la certitude d’offrir à son prochain, l’authenticité et la sincérité. C’est ainsi qu’est né le Cabinet Natasha. Elle s’entoure du mieux que possible de professionnels de la voyance partageant les mêmes valeurs qu’elle. Chaque médium est tenu de respecter la déontologie de la voyance, de respecter chaque consultant et de ne proposer que de la voyance (pas de sorcellerie et toute autre forme de magnétisme).

La voyance par téléphone offrant deux alternatives de mise en relation, elle a opté pour les deux. La voyance privée, voyance traditionnelle lors de laquelle la consultation s’effectue en tête à tête. Le temps de la consultation est géré par le consultant, le respect du temps imparti est présent. Ainsi, personne ne pousse quiconque à consulter plus que de raison ou de volonté. La deuxième alternative est la voyance sur audiotel. Parce que nombre de personnes aiment cette forme de voyance, parce que d’autres n’ont pas de CB, Natasha a désiré offrir l’opportunité de consulter à toutes et à tous.

Vous l’aurez compris, Natasha Médium œuvre dans l’honnêteté et la sincérité. Profondément attachée à la déontologie et reconnaissante pour le don qu’on lui a accordé, elle met toute son énergie à n’offrir qu’authenticité et sagesse dans ses voyances.

La rédaction

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau